Pour que la magie opère...

Le feutre artisanal est une alchimie de laine, d'eau tiède savonneuse, de savoir-faire et de temps.

La fibre de laine est recouverte d'écailles microscopiques (cuticules),
qui s'écartent au contact de l'eau chaude et du savon.

Les mouvements exercés par les mains (massage, roulage, feutrage, foulonnage) sur les couches de laine superposées entraînent un processus irréversible d'entrelacement, d'accroche et de contraction des fibres, créant ainsi une structure très solide : le feutre.

Feutrer est donc un processus low-tech et slow-make !

Matières premières

Pour mes créations, j'utilise des fibres de laine de mouton, en ruban peigné tel que le Mérinos d'Arles issu d'élevages du quart Sud-Est de la France

pose laine merinos ruban peigné pour feutrage artisanal

 

et de la laine en nappe cardée pour les laines de pays : Tarasconnaise d'origine Ariège, Bizet et Solognote du Limousin, Rouge du Roussillon de l'Aude, Bergschaf du Tyrol...

Laine en nappe cardée race Tarasconnaise origine Ariege Pyrennees

 

Pour le décor, je privilégie les fibres de soie et diverses autres fibres animales tel que l'alpaga, ou végétales, comme le lin par exemple.

fibres naturelles et laine pour feutre artisanal

 fibres de soie utiliser pour le feutrage

Mes outils au quotidien

les outils utilisés pour le feutrage artisanal : souris en bois, savon à l'huile d'amande douce, et une poire d'arrosage remplie d'eau tiède

Si vous souhaitez plonger les mains dans la laine et découvrir le feutrage au cours d'un atelier découverte, cliquez ici